Le poste de pilier selon Sylvain Marconnet

mardi 8 août 2006
par  Stango
popularité : 1%

Champion de France 2000 avec le Stade Français, vainqueur des Blacks à l’automne dernier, Sylvain Marconnet compte parmi les meilleurs piliers de l’hexagone, et même du continent. Performance rare, il joue aussi bien à gauche qu’à droite de la mêlée.

CONSEIL : Le poste de pilier selon Sylvain Marconnet 08 août 2001 - 16 h 01 - Vanessa CLAUDE Champion de France 2000 avec le Stade Français, vainqueur des Blacks à l’automne dernier, Sylvain Marconnet compte parmi les meilleurs piliers de l’hexagone, et même du continent. Performance rare, il joue aussi bien à gauche qu’à droite de la mêlée.

« Dans le rugby moderne, le poste de pilier est, aujourd’hui, certainement le poste le plus difficile à occuper. Non seulement on nous demande de pousser en mêlée, mais aussi de se trouver rapidement au soutien et de plaquer comme un troisième ligne. Concernant la mêlée fermée, le fait de porter le numéro un ou le numéro trois nécessite une approche légèrement différente. On demande souvent au pilier gauche d’être plus présent dans le jeu, même si cela commence à changer. Le meilleur exemple est Peter De Villiers. Pilier droit de son état, très puissant en mêlée, il est également extrêmement endurant ce qui lui permet de courir aux quatre coins du terrain comme on le réclame à celui de gauche.

Notre poste est le seul où il y existe un véritable affrontement frontal. Et c’est pour cette raison qu’il est primordial d’avoir un solide pilier droit car il doit supporter la pression de son vis-à-vis mais également celle du talonneur adverse. Pour ma part, je préfère jouer sur le flanc gauche car c’est le côté où j’ai été formé.

En France, il existe une excellente école de la mêlée. Califano a longtemps été considéré comme le meilleur pilier du monde. Aujourd’hui encore il fait partie des trois meilleurs piliers français avec Peter De Villiers et - si j’ai le droit de me citer - Sylvain Marconnet ! »


Commentaires