Agen prêt à décoller

dimanche 18 avril 2010
par  Stango
popularité : 100%

Vainqueurs flamboyants de Narbonne 57 à 12 ce dimanche à Armandie, les Agenais ont conforté leur avance en tête du Pro D2 et restent les mieux placés pour la montée directe en Top 14. Auteurs de huit essais, ils n’ont pas permis aux Audois d’exister durant la rencontre.

Les aéroports français ont beau être fermés, il y avait des avions sur la pelouse d’Armandie ce dimanche. Ils se nomment Caucaunibuca, Vaka, Fonua et Monribot, et ils ont ridiculisé les Narbonnais. Vainqueurs 57 à 12 avec huit essais à la clé ce dimanche, les Agenais possèdent désormais 13 points d’avance sur leur dauphin, La Rochelle, à deux journées de la fin du championnat. Rien ne semble pouvoir les arrêter, si ce n’est peut-être un un séisme venu du Rhône. Le Lou, qui compte un match de moins, accuse 14 points de retard et devrait en avoir seulement 9 dans quinze jours lorsque les deux équipes croiseront le fer en Lot-et-Garonne pour ce qui constituera peut-être une finale avant l’heure.

Que dire alors de cette rencontre face aux Narbonnais ? Qu’elle fut dominée, de bout en bout, par le SUALG. D’entrée, les locaux donnaient le ton avec un essai de Vaka dès la 7e minute de jeu. Dominateurs territorialement et dans la possession de balle, c’étaient eux qui faisaient le jeu et imposaient leur rythme. Bref, ils avaient des ailes. Le bonus offensif était ainsi décroché dès la 21e : Agen menait alors 21-0, grâce à deux nouvelles réalisations, de Caucaunibuca et de Fa’aoso.

Doublés de Caucaunibuca et Monribot

Les Narbonnais, jusque-là dépassés par les événements, profitaient de leur supériorité numérique (carton jaune pour Nnomo, 24e) pour revenir au score avec un essai de Tawaka (27e). Mais le répit était de courte durée, d’autant que leur mêlée, pourtant à 8 contre 7, continuait d’être secouée par un pack agenais décidément surpuissant. Déboussolés, les Audois manquaient de lucidité et offraient, sur un hallucinant cafouillage dans leur en-but, leur quatrième essais aux Lot-et-Garonnais juste avant la mi-temps (Fonua 38e, 28-5).Au retour des vestiaires, le RCNM avait semble-t-il retrouvé un peu de verve mais peinait à concrétiser ses temps forts, gêné par une défense agenaise impeccable. Le carton jaune du capitaine Louis Madaule (55e) lui coûtait cher. Quatorze points exactement, Caucaunibuca (60e) et Monribot (64e) portant le score à 40 à 5.

Et ce n’était pas fini. Lancés comme des avions, les Lot-et-Garonnais allaient marquer deux nouveaux essais (Monribot, 67e, et Pelesasa, 69e). Laminés, les Narbonnais trouvaient quand même les ressources pour sauver la face et inscrire un dernier essai, par Janisson à la 78e. Ils s’inclinaient toutefois 12-57. Rude, très rude pour une équipe qui venait jouer en Lot-et-Garonne ses dernières chances de qualification pour les demi-finales... Le SUALG, pour sa part, a rempli son contrat. Sauf turbulences, le décollage pour le Top 14 est prévu dans quinze jours à Armandie face à Lyon. A moins que le Lou ne se crashe lors de son match en retard samedi prochain à Lannemezan...


Source - Rugbyrama - Emilie Dudon


Commentaires

Brèves

4 novembre 2010 - Scholtz en joker

Le SUALG a engagé le Sud-Africain Hendro Scholtz (31 ans, 1m86, 106 kg) en qualité de joker (...)